Accueil > Les croyances commençant par A > La croyance en adelgreif

La croyance relative à Adelgreif


Jean-Albert Adelgreif est le fils naturel d'un pasteur allemand, qui lui apprit le latin, le grec, l'hébreu et plusieurs langues modernes. Il devint fou et crut avoir des visions.


Les visions d'Adelgreif

Adelgreif disait que sept anges l'avaient chargé de représenter Dieu sur la terre et de châtier les souverains avec des verges de fer. Il se donnait les noms d'empereur universel, roi du royaume des cieux, envoyé de Dieu le père, juge des vivants et des morts. Il causa beaucoup de troubles par ses extravagances, qui trouvèrent, comme toujours, des partisans.
On lui attribua des prodiges, et il fui brûlé à Kœnigsberg comme magicien, hérétique et perturbateur, le 11 octobre 1636. Il avait prédit avec assurance qu'il ressusciterait le troisième jour, ce qui ne s'est pas du tout vérifié.

Autres croyances :