Accueil > Les croyances commençant par A > La croyance en alphitomancie

La croyance relative à Alphitomancie



Une divination par le pain d'orge

L'alphitomancie est une divination par le pain d'orge. Cette divination importante est très ancienne. Nos pères, lorsqu'ils voulaient, dans plusieurs accusés reconnaître le coupable et obtenir de lui l'aveu de son crime, faisaient manger à chacun des prévenus un rude morceau de pain d'orge. Celui qui l'avalait sans peine était innocent. Le criminel se trahissait par une indigestion. C'est même de cet usage, employé dans les épreuves du jugement de Dieu, qu'est venue l'imprécation populaire: Je veux, si je vous trompe, que ce morceau de pain m'étrangle!


La pratique de l'alphitomancie

Voici comment se pratique cette divination, qui, selon les doctes, n'est d'un effet certain que pour découvrir ce qu'un homme a de caché dans le cœur. On prend de la pure farine d'orge. On la pétrit avec du lait, et du sel. On n'y met pas de levain. On enveloppe ce pain compacte dans un papier gras et on le fait cuire sous la cendre. Ensuite, on le frotte de feuilles de verveine et on le fait manger à celui par qui on se croit trompé, et qui ne digère pas si la présomption est fondée.
Il y avait, près de Lavinium, un bois sacré où l'on pratiquait l'alphitomancie. Des prêtres nourrissaient dans une caverne un serpent selon quelques-uns, un dragon selon d'autres. À certains jours on envoyait des jeunes filles lui porter à manger. Elles avaient les yeux bandés et allaient à la grotte, tenant à la main un gâteau fait par elles avec du miel et de la farine d'orge. « Le diable, dit Delrio, les conduisait leur droit chemin. Celle dont le serpent refusait de manger le gâteau n'était pas sans reproche. »

Autres croyances :