Accueil > Les croyances commençant par A > La croyance en amazones

La croyance relative à Amazones



Une nation de femmes guerrières

Les Amazones sont une nation de femmes guerrières, dont Strabon regarde à tort l'existence comme une fable. François de Torre-Blanca dit 3 qu'elles étaient sorcières, ce qui est plus hasardé: elles se brûlaient le sein droit pour mieux tirer de l'arc. Aussi, le père Menestrier croit que la Diane d'Éphèse n'était ornée de tant de mamelles qu'à cause que les amazones lui consacraient celles qu'elles se retranchaient.
On dit que cette république sans hommes habitait la Cappadoce et les bords du Thermodon. Les modernes ont cru retrouver des républiques d'Amazones en voyant des femmes armées sur les bords du Maragnon, qu'on a nommé pour cela le fleuve des Amazones. Des missionnaires en placent une nation dans les Philippines, et Thévenot une autre dans la Mingrelie. Mais, dit-on, une république de femmes ne subsisterait pas six mois, et ces états merveilleux ne sont que fictions inventées pour récréer l'imagination.

Autres croyances :