Accueil > Les croyances commençant par A > La croyance en arundel

La croyance relative à Arundel



Un opposant à Wickleff

Thomas Arundel s'était opposé, au XIVe siècle, aux séditions des wickleffites, Chassaignon, dans ses Grands et redoutables jugements de Dieu, imprimés en 1581, chez Jean Lépreux, imprimeur des très puissants seigneurs de Berne.
Chassaignon, réformé et défenseur de tous les hérétiques, dit qu'il mourut cruellement, la langue tellement enflée qu'il ne pouvait plus parler, « lui qui avait voulu empêcher dans la bouche des disciples de Wickleff, le cours de la sainte parole... » Mais il n'ose pas rechercher si Thomas Arundel fut, comme Wickleff, étranglé par le diable.

Autres croyances :