Accueil > Les croyances commençant par A > La croyance en asmond et aswith

La croyance relative à Asmond et Aswith



La mort d'Aswith

Asmond et Aswith sont des compagnons d'armes danois, liés d'une étroite amitié. Ils convinrent, par un serment solennel, de ne s'abandonner ni à la vie ni à la mort. Aswith mourut le premier et, suivant leur accord, Asmond, après avoir enseveli son ami avec son chien et son cheval dans une grande caverne, y porta des provisions pour une année et s'enferma dans ce tombeau.
Mais, ajoute gravement un historien, le diable, qui était entré dans le corps du mort, tourmenta le fidèle Asmond, le déchirant, lui défigurant le visage et lui arrachant même une oreille, sans lui donner de raisons de sa fureur. Asmond, impatienté, coupa la tête du mort, croyant rogner aussi le diable qui s'était logé là.


La découverte d'Asmond par le roi de Suède

Sur ces entrefaites, précisément, le roi de Suède, Éric, passant devant la caverne murée et entendant du vacarme, crut qu'elle renfermait un trésor gardé par des démons. Il la fit ouvrir, et fut bien surpris d'y trouver Asmond, pâle, ensanglanté, auprès d'un cadavre puant. Il lui fit conter son histoire, et, ravi de sa fidélité et de son courage, il l'obligea par de bons procédés à le suivre à sa cour.

Autres croyances :