Accueil > Les croyances commençant par B > La croyance en basilide

La croyance relative à Basilide



Un hérétique du IIe siècle

Basilide est un hérétique du IIe siècle, qui se fit un système en mêlant les principes de Pythagore et de Simon, les dogmes des chrétiens et les croyances des juifs. Il prétendit que le monde avait été créé par les anges.
« Dieu (Abracax), disait-il, produisit l'Intelligence, laquelle produisit le Verbe, qui produisit la Prudence. La Prudence eut deux filles, la Puissance et la Sagesse, lesquelles produisirent les vertus, les princes de l'air et les anges. Les anges étaient de 365 ordres. Ils créèrent 365 cieux. Les anges du dernier ciel firent le monde sublunaire. Ils s'en partagèrent l'empire. Celui auquel échurent les Juifs, étant puissant, fit pour eux beaucoup de prodiges. Mais, comme il voulait soumettre les autres nations, il y eut des querelles et des guerres, et le mal fit de grands progrès. Dieu, ou l'Etre supérieur, touché des misères d'ici-bas, envoya Jésus, son premier fils, ou la première intelligence créée, pour sauver le monde. Il prit la figure d'un homme, fit les miracles qu'on raconte, et, pendant la passion, il donna sa figure à Siméon le Cyrénéen, qui fut crucifié pour lui, pendant que sous les traits de Siméon il se moquait des Juifs. Après quoi il remonta aux cieux sans avoir été précisément connu. »


L'inventeur du talisman Abracadabra

Basilide, à côté de ce système étrange, enseignait encore la métempsycose, et il donnait aux hommes deux âmes pour accorder les combats qui s'élèvent sans cesse entre la raison et les passions. Il était très habile, ajoute-t-on, dans la cabale des juifs, et c'est lui qui inventa le puissant talisman Abracadabra, dont nous avons parlé, et dont l'usage fut longtemps extrêmement répandu. Il fit un évangile apocryphe et des prophéties qu'il publia sous les noms de Barcabas et de Barcoph. Il plaçait Dieu dans le soleil et révérait prodigieusement les 365 révolutions de cet astre autour de la terre.

Autres croyances :