Accueil > Les croyances commençant par B > La croyance en bos

La croyance relative à Bos



Françoise Bos et son prétendu démon

Le 30 janvier 1606, le juge de Gueille procéda contre une trois de mauvaise vie, que la clameur publique accusait d'avoir un commerce abominable avec un démon incube. Elle était mariée et se nommait Françoise Bos. De plus elle avait séduit plusieurs de ses voisines et les avait engagées à se souiller avec ce prétendu démon, qui avait l'audace de se dire capitaine du Saint-Esprit, mais qui, au témoignage desdites voisines, était fort puant. Cette dégoûtante affaire se termina par la condamnation de Françoise Bos, qui fut brûlée le 14 juillet 1606.
On présume, par l'examen des pièces, que le séducteur était un misérable vagabond.

Autres croyances :