Accueil > Les croyances commençant par B > La croyance en bruhesen

La croyance relative à Bruhesen



Un auteur du XVIe siècle

Pierre Van Bruhesen est un docteur et astrologue de la Campine, mort à Bruges en 1571. Il publia dans cette ville, en 1550, son Grand et perpétuel almanach, où il indique scrupuleusement, d'après les principes de l'astrologie judiciaire, les jours propres à purger, baigner, raser, saigner, couper les cheveux et appliquer les ventouses.
Ce modèle de l'almanach de Liège fit d'autant plus de rumeur à Bruges, que le magistrat, qui donnait dans l'astrologie, fit très expresses défenses à quiconque exerçait en sa ville le métier de barberie, de rien entreprendre sur le menton de ses concitoyens pendant les jours néfastes.


Les offenseurs et les défenseurs de Bruhesen

François Rapaërt, médecin de Bruges, publia alors contre Bruhesen le Grand et perpétuel almanach, ou fléau des empiriques et des charlatans. Mais Pierre Haschaert, chirurgien, partisan de l'astrologie, défendit Bruhesen dans son Bouclier astrologique contre le fléau des astrologues de François Rapaërt. Et depuis on a fait des almanachs sur le modèle de Bruhesen, et ils n'ont pas cessé d'avoir un débit immense.

Autres croyances :