Accueil > Les croyances commençant par C > La croyance en carlostad

La croyance relative à Carlostad



Un ennemi de Luther

André Bodenstein de Carlostad est un archidiacre de Wurtemberg, d'abord partisan, ensuite ennemi de Luther. Il nia la présence réelle de notre Seigneur Jésus-Christ dans l'eucharistie, après avoir gagé avec Luther, le verre à la main, qu'il soutiendrait cette erreur. Il abolit la confession auriculaire, le précepte du jeûne et l'abstinence des viandes. Il fut le premier prêtre qui se maria publiquement en Allemagne. Il permit aux moines de sortir de leurs monastères et de renoncer à leurs vœux.


Étranglé par le diable

Il fit de mauvais ouvrages, aujourd'hui méprisés de toutes les sectes, et voici ce qui lui arriva, selon le récit de Mostrovius:
Le jour que Carlostad prononça son dernier prêche, un grand homme noir, à la figure triste et décomposée, monta après lui dans la chaire et lui annonça qu'il irait le voir dans trois jours. D'autres disent que l'homme noir se tint devant lui, le regardant d'un œil fixe, à quelques pas de la chaire. Quoi qu'il en soit, Carlostad se troubla. Il dépêcha son prêche, et, au sortir de la chaire, il demanda si l'on connaissait l'homme noir qui venait de sortir du temple. Mais personne que lui ne l'avait vu. Cependant le même fantôme noir était allé à la maison de Carlostad, et avait dit au plus jeune de ses fils: « Souviens-toi d'avertir ton père que je reviendrai dans trois jours, et qu'il se tienne prêt... » Quand l'archidiacre rentra chez lui, son fils lui raconta cette circonstance. Carlostad, épouvanté, se mit au lit, et trois jours après, le 25 décembre 1541, le diable, dit-on, lui tordit le cou. L'événement eut lieu dans la ville de Bâle.

Autres croyances :