Accueil > Les croyances commençant par E > La croyance en édeline

La croyance relative à Édeline



Un théologie accusé de sorcellerie

Guillaume Édeline est un docteur en théologie du XVe siècle, prieur de Saint Germain-en-Laye. Il fut exposé et admonesté publiquement à Évreux, pour s'être donné an diable afin de satisfaire ses passions mondaines. Il avoua qu'il s'était transporté au sabbat sur un balai, et que, de sa bonne volonté, il avait fait hommage à l'ennemi, qui était sous la forme d'un mouton, qu'il lui semblait lors baiser brutalement sous la queue en signe de révérence et d'hommage.
Le jour du jugement étant arrivé, il fut conduit sur la place publique, ayant une mitre de papier sur la tête. L'inquisiteur l'engagea à se repentir, et lut la sentence qui le condamnait à la prison, au pain et à l'eau. « Lors, ledit maître Guillaume commença à gémir et à condouloir de son méfait, criant merci à Dieu, à l'évêque et à justice. »

Autres croyances :