Accueil > Les croyances commençant par F > La croyance en fatalisme

La croyance relative à Fatalisme


Le fatalisme est la doctrine de ceux qui reconnaissent une destinée inévitable.


Des exemples de fatalisme

Si quelqu'un rencontre un voleur, les fatalistes disent que c'était sa destinée d'être tué par un voleur. Ainsi cette fatalité a assujetti le voyageur au fer du voleur, et a donné longtemps auparavant au voleur l'intention et la force, afin qu'il eût, au temps marqué, la volonté et le pouvoir de tuer celui-ci. Et si quelqu'un est écrasé par la chute d'un bâtiment, le mur est tombé parce que cet homme était destiné à être enseveli sous les ruines de sa maison...
Dîtes plutôt qu'il'a été accablé sous les ruines, parce que le mur est tombé.


La liberté ou le fatalisme

Où serait la liberté des hommes, s'il leur était impossible d'éviter une fatalité aveugle, une destinée inévitable? Est-il rien de plus libre que de se marier, de suivre tel où tel genre de vie? Est-il rien de plus fortuit que de périr par le fer, de se noyer, d'être malade?
L'homme vertueux, qui parvient par de grands efforts à vaincre ses passions, n'a donc plus besoin de s'étudier à bien faire, puisqu'il ne peut-être vicieux? C'est un peu la doctrine de Calvin.

Autres croyances :