Accueil > Les croyances commençant par G > La croyance en girard

La croyance relative à Girard



Un Jésuite persécuté

Jean-Baptiste Girard est un jésuite, né à Dôle en 1680. Les ennemis de la société de Jésus n'ont négligé aucun effort pour le présenter comme un homme de scandale. Ils l'ont accusé d'avoir séduit une fille nommée Catherine Cadière. Et sur ce thème, ils ont bâti tous les plus hideux romans. Cette fille, folle ou malade, sembla possédée dans les idées du temps, ou le fut peut-être, et on dut l'enfermer aux Ursulines de Brest.
Sur quelques divagations qu'elle débita, un procès fut intenté par le parlement d'Aix. Mais toutes choses examinées et pesées, il fallut se borner à rendre Catherine Cadière à sa famille. On ne put pas même trouver moyen d'impliquer le père Girard dans cette affaire comme coupable, quoiqu'on eût ameuté trois partis violents contre lui, les jansénistes, le parlement et les philosophes. Ce qui n'a pas-empêché les écrivains anti-religieux de faire revivre sur son compte des calomnies condamnées.

Autres croyances :