Accueil > Les croyances commençant par G > La croyance en gnostiques

La croyance relative à Gnostiques



Des hérétiques des Ier et IIe siècles

Les gnostiques sont des hérétiques qui admettaient une foule de génies producteurs de tout dans le monde. Leur nom signifie illuminés. Ils l'avaient pris parce qu'ils se croyaient plus éclairés que les autres hommes. Ils parurent au Ier et au IIe siècle, principalement dans l'Orient. Ils honoraient, parmi les génies, ceux qu'ils croyaient avoir rendu au genre humain les bons offices les plus importants.
Ils disaient que le génie qui avait appris aux hommes à manger le fruit de l'arbre dé la science du bien et du mal avait fait pour nous quelque chose de très signalé... Ils l'honoraient sous la figure qu'il avait prise, et tenaient un serpent enfermé dans une cage: lorsqu'ils célébraient leurs mystères, ils ouvraient la cage et appelaient le serpent, qui montait sur une table où étaient les pains, et s'entortillait alentour. C'est ce qu'ils appelaient leur eucharistie...


Les attaques contre le catholicisme

Les gnostiques, auxquels se rattachaient les basilidiens, les ophites, les simoniens, les carpocratiens, etc. tentèrent contre le catholicisme de grands efforts. Leur serpent, non plus que les autres, n'y put faire qu'user ses dents.

Autres croyances :