Accueil > Les croyances commençant par L > La croyance en loterie

La croyance relative à Loterie


La loterie doit son origine à un Génois. Elle fut établie à Gènes en 1720, en France en 1758.


La loterie et les songes

Entre plusieurs moyens imaginés par les visionnaires pour gagner à la loterie, le plus commun était celui des songes. Un rêve, sans que l'on en sache la raison, indiquait à celui qui l'avait fait les numéros qui devaient sortir au prochain tour de roue. Les livres qui enseignent cette science disent que si l'on voit en songe:

  • Un aigle, il donne: 8, 20, 46.
  • Un ange: 30, 46, 56.
  • Un bouc: 10, 13, 90.
  • Des brigands: 1, 19, 33.
  • Un champignon: 70, 80, 90.
  • Un chat-huant: 13, 85.
  • Un crapaud: 4, 46.
  • Le diable: 4, 70, 80.
  • Un dindon: 8, 40, 66.
  • Un dragon: 8, 12, 43, 60.
  • Des fantômes: 4, 22, 52.
  • Une femme: 4, 9, 22.
  • Une fille: 20, 35, 58.
  • Une grenouille: 3, 19, 27.
  • La lune: 9, 46, 79, 80.
  • Un moulin: 15, 49, 62.
  • Un ours: 21, 50, 63.
  • Un pendu: 17, 71.
  • Des puces: 45, 57, 83.
  • Des rats: 9, 40, 56.
  • Un spectre: 31, 43, 74.
  • Etc.

Or, dans cent mille personnes qui mettaient à la loterie, il y avait cent mille rêves différents, et il ne sortait que cinq numéros. De plus, aucun système ne se ressemblait. Si Cagliostro donnait pour tel rêve les numéros 11, 27, 82, un autre indiquait des numéros tout opposés.


Le secret pour gagner à la loterie

Croirait-on que les livres de secrets merveilleux donnent gravement ce procédé? Il faut avant de se coucher réciter trois fois la formule qui va suivre. Après quoi vous la mettrez sous l'oreiller, écrite sur un parchemin vierge. Et pendant le sommeil le génie de votre planète vient vous dire l'heure où vous devez prendre votre billet et vous révéler en songe les numéros.
Voici la formule: « Seigneur, montrez-moi donc un mort mangeant de bonnes viandes, un beau pommier ou de l'eau courante, tous bons signes. Et envoyez-moi les anges Uriel, Rubiel ou Barachiel, qui m'instruisent des nombres que je dois prendre, pour gagner, par celui qui viendra juger les vivants et les morts et le siècle par le feu. » Dites alors trois Pater et trois Ave pour les âmes du purgatoire...

En complément :

Autres croyances :