Accueil > Les croyances commençant par L > La croyance en ludlam

La croyance relative à Ludlam


Ludlam est une sorcière, fée ou magicienne très fameuse, dont les habitants du comté de Surrey, en Angleterre, placent l'habitation dans une caverne voisine du château de Farnham, connu dans le pays sous le nom de Ludlam's Hole (caverne de la mère Ludlam).


Une sorcière bienfaisante

La tradition populaire porte que cette sorcière n'était point un de ces êtres malfaisants qui tiennent une place distinguée dans la démonologie. Au contraire, elle faisait du bien à tous ceux qui imploraient sa protection d'une manière convenable. Les pauvres habitants du voisinage, manquant d'ustensiles de cuisine ou d'instruments de labourage, n'avaient qu'à lui manifester leurs besoins, ils la trouvaient disposée à leur prêter ce qui leur était nécessaire.
L'homme qui voulait avoir un de ces meubles se rendait à la caverne à minuit, en faisait trois fois le tour, et disait ensuite: « Bonne mère Ludlam, ayez la bonté de m'envoyer telle chose. Je vous promets de vous la rendre dans deux jours. » Cette prière faite, on se retirait. Le lendemain de grand matin, on retournait à la caverne, à l'entrée de laquelle on trouvait la chose demandée.


La vengeance de la mère Ludlam

Ceux qui invoquaient la mère Ludlam ne se montrèrent pas toujours aussi honnêtes qu'elle. Un paysan vint la prier une fois de lui prêter une grande chaudière, et la garda plus longtemps qu'il ne l'avait promis. La mère Ludlam, offensée de ce manque d'exactitude, refusa de recevoir sa chaudière lorsqu'on la lui rapporta. Et depuis ce temps elle se venge en ne se prêtant plus à aucune des demandes qu'on lui fait.

Autres croyances :