Accueil > Les croyances commençant par N > La croyance en nain

La croyance relative à Nain



Quelques contes sur les nains

Aux noces d'un certain roi de Bavière, on vit un nain si petit, qu'on l'enferma dans un pâté, armé d'une lance et d'une épée. Il en sortit au milieu du repas, sauta sur la table, la lance en arrêt et excita l'admiration de tout le monde.
Swift fait trouver à Gulliver des hommes hauts d'un demi-pied dans l'île de Lilliput. Avant lui, Cyrano de Bergerac, dans son Voyage au soleil, avait vu de petits nains pas plus hauts que le pouce.
La fable dit que les Pygmées n'avaient que doux pieds de hauteur, et qu'ils étaient toujours en guerre avec les grues. Les Grecs, qui reconnaissaient des géants, pour faire le contraste parfait, imaginèrent ces petits hommes qu'ils appelèrent pygmées. L'idée leur en vint peut-être de certains peuples d'Ethiopie, appelés Péchinies, qui étaient d'une petite taille. Et comme les grues se retiraient tous les hivers dans leur pays, ils s'assemblaient pour leur faire peur, et les empêcher de s'arrêter dans leurs champs. Voilà le combat des Pygmées contre les grues.


Les nains selon les Celtes

Les Celtes pensaient que les nains étaient les espèces de créatures formées du corps du géant Ime, c'est-à-dire de la poudre de la terre. Ils n'étaient d'abord que des vers. Mais par l'ordre des dieux, ils participèrent à la raison et à la figure humaine, habitant toujours cependant entre la terre et les rochers.


La découverte des ossements de pygmées

On a découvert sur les bords de la rivière Merrimak, à vingt milles de l'Île Saint-Louis, dans les Etats-Unis, des tombeaux en pierres, construits avec une sorte d'art et rangés en ordre symétrique, mais dont aucun n'avait plus de quatre pieds de long. Les squelettes humains n'excèdent pas trois pieds en longueur. Cependant les dents prouvent que c'étaient des individus d'un âge mûr. Les crânes sont hors de proportion avec le reste du corps. Voilà donc les pygmées retrouvés.

Autres croyances :