Accueil > Les croyances commençant par N > La croyance en naudé

La croyance relative à Naudé



Un savant du XVIIe siècle

Gabriel Naudé est l'un des savants distingués de son temps, né à Paris en 1600. Il fut d'abord bibliothécaire du cardinal Mazarin, ensuite de la reine Christine, et mourut à Abbeville en 1653.


Les œuvres de Naudé

Il a laissé une Instruction à la France sur la vérité de l'histoire des frères de la Rose-Croix (1623). Naudé y prouve que les prétendus frères de la Rose-Croix sont des fourbes qui cherchaient à trouver des dupes, en se vantant d'enseigner l'art de faire de l'or et d'autres secrets non moins merveilleux. Ce curieux opuscule est ordinairement réuni à une autre brochure intitulée Avertissement au sujet des frères de la Rose-Croix. On a encore de lui Apologie pour les grands hommes faussement soupçonnés de magie (1625). Cet ouvrage a eu plusieurs éditions. Il y prend la défense des sages anciens et modernes accusés d'avoir eu des génies familiers, tels que Socrate, Aristote, Plotin, etc., ou d'avoir acquis par la magie des connaissances au-dessus du vulgaire.

Autres croyances :