Accueil > Les croyances commençant par O > La croyance en ombre

La croyance relative à Ombre



Les ombres chez les païens

Dans le système de la mythologie païenne, ce qu'on nommait ombre n'appartenait ni au corps ni à l'âme, mais à un état mitoyen. C'était cette ombre qui descendit aux enfers. On croyait que les animaux voyaient les ombres des morts. Aujourd'hui même, dans les montagnes d'Ecosse, lorsqu'un animal tressaille subitement, sans aucune cause apparente, le peuple attribue ce mouvement à l'apparition d'un fantôme.


Les ombres dans naufragés en Bretagne

En Bretagne, les portes des maisons ne se ferment qu'aux approches de la tempête. Des feux follets, des sifflements l'annoncent. Quand on entendait ce murmure éloigné qui précède l'orage, les anciens s'écriaient: « Fermons les portes, écoutez les crieriens, le tourbillon les suit. » Ces crieriens sont les ombres, les ossements des naufragés qui demandent la sépulture, désespérés d'être depuis leur mort ballottés par les éléments.


Le pacte avec le diable et la disparition de l'ombre

On dit encore que celui qui vend son âme au diable n'a plus d'ombre au soleil. Cette tradition, très répandue en Allemagne, est le fondement de plusieurs légendes.

Autres croyances :