Accueil > Les croyances commençant par P > La croyance en pluies merveilleuses

La croyance relative à Pluies merveilleuses



Les pluies de grenouilles

Le peuple met les pluies de crapauds et de grenouilles au nombre des phénomènes de mauvais augure. Et il n'y a pas encore longtemps qu'on les attribuait aux maléfices des sorciers. Elles ne sont pourtant pas difficiles à concevoir: les grenouilles et les crapauds déposent leur frai en grande quantité dans les eaux marécageuses. Si ce frai vient à être enlevé avec les vapeurs que la terre exhale, et qu'il reste longtemps exposé aux rayons du soleil, il en naît ces reptiles que nous voyons tomber avec la pluie.


Les pluies de feu

Les pluies de feu ne sont autre chose que la succession très rapide des éclairs et des coups de tonnerre dans un temps orageux.


Les pluies de pierres

Des savants ont avancé que les pluies de pierres nous venaient de la lune. Et cette opinion a grossi la masse énorme des erreurs populaires. Ces pluies ne sont ordinairement que les matières volcaniques, les ponces, les sables et les terres brûlées qui sont portés par les vents impétueux à une très grande distance. On a vu les cendres du Vésuve tomber jusque sur les côtes d'Afrique. La quantité de ces matières, la manière dont elles se répandent dans les campagnes, souvent si loin de leur origine, et les désastres qu'elles occasionnent quelquefois, les ont fait mettre au rang des pluies les plus formidables.


Les pluies de sang

De toutes les pluies prodigieuses, la pluie de sang a toujours été la plus effrayante aux yeux du peuple. Et cependant, elle est chimérique. Il n'y a jamais eu de vraie pluie de sang. Toutes celles qui ont paru rouges ou approchant de cette couleur ont été teintes par des terres, des poussières de minéraux ou d'autres matières emportées par les vents dans l'atmosphère, où elles se sont mêlées avec l'eau qui tombait des nuages.
Plus souvent encore, ce phénomène, en apparence si extraordinaire, a été occasionné par une grande quantité de petits papillons qui répandent des gouttes d'un suc rouge sur les endroits où ils passent.

Autres croyances :