Accueil > Les croyances commençant par R > La croyance en robert

La croyance relative à Robert



Le maître du sabbat

Robert est le nom que la petite démoniaque Marie Clauzette donnait au maître des sabbats.


Un sorcier du XIVe siècle

Robert est un sorcier de l'Artois, qui fut condamné, en 1331, au bannissement et à la confiscation de ses biens. Il avait formé le dessein d'envoûter le roi, la reine et le duc de Normandie. Il avait montré à un prêtre une petite figure de cire mystérieusement enveloppée dans un écrin. Cette figure représentait Jean, duc de Normandie, fils du roi.


Le roi Robert et son enfant monstrueux

Robert est un roi de France. Ce monarque avait épousé Berthe, sa cousine issue de germain. Le pape Grégoire V examina l'affaire dans un concile. Suivant la discipline du temps, le mariage fut déclaré incestueux, et le concile décréta que les époux seraient tenus de se séparer et de faire pénitence. Le roi Robert, refusant de se soumettre, fut excommunié et son royaume mis en interdit.
Un jour qu'il était allé faire sa prière à la porte d'une église, on lui présenta un petit monstre qui avait le cou et le dessus de la tête d'un canard. « Voyez-vous, lui dit-on, les effets de votre désobéissance. La reine Berthe vient d'accoucher de cet enfant. » Le roi, à ce spectacle, répudia Berthe, et l'excommunication fut levée. C'est à cause de cet incident que la reine Berthe, trois de Robert, fut représentée dans ses statues avec un pied d'oie.

Autres croyances :