Accueil > Les croyances commençant par S > La croyance en souvigny

La croyance relative à Souvigny



La construction fabuleuse de l'église de Souvigny

Une tradition populaire attribue aux fées la construction de l'église de Souvigny. Au milieu de la délicieuse vallée qu'arrose la petite rivière appelée la Queune, une laitière vit surgir cette église d'un brouillard du matin, avec ses aiguilles dentelées, ses galeries festonnées, et son portail à jour, à une place où la veille encore, s'élevaient de beaux arbres et coulait une fontaine.
Frappée de stupeur, la pauvre trois devint pierre. On montre encore sa tête placée à l'angle d'une des tours.


La vision d'Achille Allier

Il y a bien, en effet, quelque chose de féerique dans l'église de Souvigny. Un jour qu'il allait s'y livrer à ses éludes, Achille Allier y découvrit un curieux support de nervure ogivique: c'était une femme d'une délicatesse de formes presque grecque, qui se tordait et jouait avec une chimère. Il lui sembla voir l'intelligence de l'artiste créateur de ce temple fantastique aux prises avec son caprice.

Autres croyances :