Accueil > Les croyances commençant par T > La croyance en terreurs paniques

La croyance relative à Terreurs paniques



L'histoire du cavalier et du pendu

Un cavalier pariait qu'il irait, la nuit, donner la main à un pendu. Son camarade y court avant lui, pour s'en assurer. Le cavalier arrive bientôt, tremble, hésite. Puis, s'encourageant, prend la main du pendu et le salue. L'autre, désespéré de perdre la gageure, lui donne un grand soufflet, tellement que celui-ci se croyant frappé du pendu, tombe à la renverse et meurt sur la place.

Autres croyances :