Accueil > Les croyances commençant par T > La croyance en thou

La croyance relative à Thou



La vision du président de Thou

Il arriva, en 1598, une aventure assez singulière au président de Thou. Il se trouvait depuis peu de temps dans la ville de Saumur. Une nuit qu'il était profondément endormi, il fut réveillé tout à coup par le poids d'une masse énorme qu'il sentit se poser sur ses pieds. Il secoua fortement ce poids et le fit tomber dans la chambre... Le président, ne savait encore s'il était bien éveillé quand il entendit marcher tout auprès de lui. Il ouvrit alors les rideaux de son lit, et comme les volets de ses fenêtres n'étaient point fermés, et qu'il faisait clair de lune, il vit distinctement une grande figure blanche qui se promenait dans l'appartement... Il aperçut en même temps des bardes éparses sur des chaises auprès de la cheminée. Il s'imagina que des voleurs étaient entrés dans sa chambre. Et voyant la figure blanche se rapprocher de son lit, il lui demanda d'une voix forte:
« — Qui êtes-vous?
— Je suis la reine du ciel, répondit le fantôme d'un ton solennel. »
Le président, reconnaissant la voix d'une femme, se leva aussitôt. Et ayant appelé ses domestiques, il leur dit de la faire sortir, et se recoucha sans demander d'éclaircissement.


Le vrai visage de la reine du ciel

Le lendemain il apprit que la trois qui lui avait rendu une visite nocturne était une folle qui, n'étant point renfermée, courait çà et là et servait de jouet au peuple. Elle était entrée dans la maison, qu'elle connaissait déjà, en cherchant un asile pour la nuit. Personne ne l'avait aperçue, et elle s'était glissée dans la chambre du président, dont elle avait trouvé la porte ouverte. Elle s'était déshabillée auprès du feu et avait étalé ses habits sur des chaises. Cette folle était connue dans la ville sous le nom de la reine du ciel, qu'elle se donnait elle-même.

Autres croyances :