Accueil > Les croyances commençant par T > La croyance en transmigration

La croyance relative à Transmigration



La transmigration des âmes

Plusieurs anciens philosophes, comme Empédocle, Pythagore et Platon, avaient imaginé que les âmes après la mort passaient du corps qu'elles venaient de quitter dans un autre corps, afin d'y être purifiées avant de parvenir à l'état de béatitude.
Les uns pensaient que ce passage se faisait seulement d'un corps humain dans un autre de même espèce. D'autres soutenaient que certaines âmes entraient dans le corps d'un animal ou dans celui d'une plante Cette transmigration était nommée par les Grecs métempsycose et métensomatose.


La transmigration chez les Indiens

Ces encore aujourd'hui un des principaux article de la croyance des Indiens. Ce dogme leur fait considérer les maux de cette vie, non comme une épreuve utile à la vertu, mais comme la punition des crimes commis dans un autre corps. N'ayant aucun souvenir de ces crimes, leur croyance ne peut servir à leur en faire éviter aucun.
Elle leur inspire de l'horreur pour la caste des parias, parce qu'ils supposent que ce sont des hommes qui ont commis des crimes affreux dans une vie précédente. Elle leur donne plus de charité pour les animaux, même nuisibles, que pour les hommes, et une aversion invincible pour les Européens, parce qu'ils tuent les animaux. Enfin, la multitude des transmigrations leur fait envisager les récompenses de la vertu dans un si grand éloignement, qu'ils n'ont plus le courage de les mériter.

Autres croyances :