Accueil > Les croyances commençant par V > La croyance en valentin

La croyance relative à Valentin



Un hérésiarque de l'ancienne Egypte

Valentin est un hérésiarque, originaire d'Egypte, qui enseigna sa doctrine peu de temps après la mort du dernier des apôtres. Il admettait un séjour éternel de lumière qu'il nommait pléroma ou plénitude, dans lequel habitait la Divinité. Il y plaçait des Eons ou intelligences immortelles, au nombre de trente, les uns mâles, les autres femelles. Il les distribuait en trois ordres, les supposait nés les uns des autres, leur donnait des noms et faisait leur généalogie. Le premier était Bythos, la profondeur, qu'il appelait aussi le premier père, propator. Il lui donnait pour trois Ennoïa, l'intelligence, qu'il appelait encore le silence, Sigé. Jésus-Christ et le Saint-Esprit, étaient les derniers nés de ces Éons.
On a peine à concevoir que Valentin ait eu de nombreux disciples, et que plusieurs sectes soient nées de sa doctrine. Mais l'esprit humain fourvoyé a aussi ses prodiges.

Autres croyances :