Accueil > Les croyances commençant par A > La croyance en agraféna-shiganskaïa

La croyance relative à Agraféna-Shiganskaïa


L'agraféna-Shiganskaïa est l'une des maladies les plus générales sur les côtes nord-est de la Sibérie, surtout parmi les femmes, est une extrême délicatesse de nerfs.


La superstition liée à cette maladie

Cette maladie, appelée mirak dans ce pays, peut être causée par le défaut absolu de tonte nourriture végétale. Mais la superstition l'attribue à l'influence d'une magicienne nommée Agraféna Shiganskaïa, qui, bien que morte depuis plusieurs siècles, continue à répandre l'effroi parmi les habitants et passe pour s'emparer de la malade.
Wrangel, qui rapporte ce fait dans le récit de son expédition au nord-est de la Sibérie, ajoute que parfois on trouve aussi des hommes qui souffrent du mirak, mais ce sont des exceptions.

Autres croyances :