Accueil > Les croyances commençant par G > La croyance en guymond de la touche

La croyance relative à Guymond de La Touche



Guymond et la sorcière de Paris

Guymond de La Touche est un poète dramatique, philosophe du XVIIIe siècle. Il était allé, le 11 février 1760, chez une sorcière, à Paris, dans le dessein de s'en moquer et de découvrir les ruses qu'elle mettait en usage. Il accompagnait une grande princesse, qui montra en cette occasion plus de force d'esprit que lui. L'appareil religieux de chaque expérience, le silence dés spectateurs, l'effroi dont quelques-uns étaient saisis, commencèrent à frapper Gnymond, qui pourtant se posait en incrédule.
Dans l'instant que, tout troublé, il regardait piquer des épingles dans la gorge d'une jeune fille: « Vous êtes bien empressé, lui dit la sorcière, à vous éclaircir de ce qu'on fait ici. Puisque vous êtes si curieux, apprenez que vous mourrez dans trois jours. » Ces paroles firent sur Guymond une impression étonnante, il tomba dans une profonde rêverie. Et cette prédiction, aussi bien que ce qu'il avait vu, causa en lui une telle révolution, qu'il tomba malade et mourut en effet au bout de trois jours, le 14 février 1760.

Autres croyances :