Accueil > Les croyances commençant par L > La croyance en léthé

La croyance relative à Léthé


Léthé est un fleuve qui arrosait une partie du Tartare, et allait jusqu'à l'Elysée. Ses ondes faisaient oublier aux ombres, forcées d'en boire, les plaisirs et les peines de la vie qu'elles avaient quittée.


Le fleuve d'huile

On surnommait le Léthé le fleuve d'Huile, parce que son cours était paisible, et par la même raison Lucain l'appelle Deus tacitus, le dieu du silence. Car il ne fait entendre aucun murmure. C'était aux bords du Léthé que les âmes des méchants, après avoir expié leurs crimes par de longs tourments, venaient perdre le souvenir de leurs maux, et puiser une nouvelle vie. Sur ses rives, comme sur celles du Cocyte, on voyait une porte qui communiquait au Tartare.

En complément :

Autres croyances :