Accueil > Les croyances commençant par M > La croyance en moine

La croyance relative à Moine



L'histoire du moine affamé

On lit partout ce petit conte: Un moine, qu'une trop longue abstinence faisait souffrir, s'avisa un jour dans sa cellule de faire cuire un œuf à la lumière de sa lampe. L'abbé qui faisait sa ronde, ayant vu le moine occupé à sa petite cuisine, l'en reprit. De quoi le bon religieux, s'excusant, dit que c'était le diable qui l'avait tenté et lui avait inspiré cette ruse. Tout aussitôt parut le diable lui-même, qui était caché sous la table et qui s'écria en s'adressant au moine: « Tu as menti par ta barbe. Ce tour n'est pas de mon invention, et c'est toi qui viens de me l'apprendre. »


L'histoire du moine Herman et de son plat de poisson

Césaire d'Heisterbach donne cet autre petit fait: Le moine Herman, comparant la rigoureuse abstinence de son ordre aux bons ragoûts que l'on mange dans le monde, vit entrer dans sa cellule un inconnu de bonne mine qui lui offrit un plat de poisson. Il reçut ce présent, et lorsqu'il voulut accommoder sou poisson, il ne trouva plus sous sa main qu'un plat de fiente de cheval. Il comprit qu'il venait de recevoir une leçon, et fut plus sobre.

Autres croyances :