Accueil > Les croyances commençant par P > La croyance en paroles magiques

La croyance relative à Paroles magiques



Quelques exemples de paroles magiques

On peut charmer les dés ou les cartes de manière à gagner continuellement au jeu, en les bénissant en même temps que l'on récite ces paroles: Contra me ad incarte cla, à filii à Eniol, Lieber, Braya, Braguesca.
On n'est point mordu des puces si l'on dit en se couchant: Och och.
On fait tomber les verrues des mains en les saluant d'un bonsoir le matin, et d'un bonjour le soir.
On fait filer le diable avec ces mots: Per ipsum, et cum ipso, et in ipso.
Qu'on dise: Sista, pista, rista, xista, pour n'avoir plus mal à la cuisse.
Qu'on prononce trois fois: Onasages, pour guérir le mal de dents.
On prévient les suites funestes de la morsure des chiens enragés en disant: Hax, pax, max.

Autres croyances :