Accueil > Les croyances commençant par P > La croyance en paul

La croyance relative à Paul



L'histoire du paysan devenu vampire

Arnold Paul est un paysan de Médroïga, village de Hongrie, qui fut écrasé par la chute d'un chariot chargé de foin, vers 1728. Trente jours après sa mort, quatre personnes moururent, subitement et de la même manière que meurent ceux qui sont molestés des vampires.
On se ressouvint alors qu'Arnold avait souvent raconté qu'aux environs de Cassova, sur les frontières de la Turquie, il avait été tourmenté longtemps par un vampire turc. Mais que, sachant que ceux qui étaient victimes d'un vampire le devenaient après leur mort, il avait trouvé le moyen de se guérir en mangeant de la terre du tombeau du vampire et en se frottant de son sang. On présuma que si ce remède avait guéri Arnold Paul, il ne l'avait pas empêché de devenir vampire à son tour. En conséquence on le déterra pour s'en assurer, et quoiqu'il fût inhumé depuis quarante jours, on lui trouva le corps vermeil. On s'aperçut que ses cheveux, ses ongles, sa barbe s'étaient renouvelés, et que ses veines étaient remplies d'un sang fluide.
Le bailli du lieu, en présence de qui se fit l'exhumation, et qui était un homme expert, ordonna d'enfoncer dans le cœur de ce cadavre un pieu fort aigu et de le percer de part en part; ce qui fut exécuté sur le champ. Le corps du vampire jeta un cri et fit des mouvements. Après quoi on lui coupa la tête et on le brûla dans un grand bûcher. On fit subir ensuite le même traitement aux quatre morts qu'Arnold Paul avait tués, de peur qu'ils ne devinssent vampires à leur tour.

Autres croyances :