Accueil > Les croyances commençant par B > La croyance en beurre

La croyance relative à Beurre



Le beurre ensorcelé

On croit, dans plusieurs villages, empêcher le beurre de se faire en récitant à rebours le psaume Nolite fieri. Bodin ajoule que par un effet d'antipathie naturelle, on obtient le même résultat en mettantun peu de sucre dans la crème. Et il conte qu'étant à Chelles en Valois, il vit une chambrière qui voulait faire fouetter un petit laquais, parce qu'il l'avait tellement maléficiée, en récitant à rebours le psaume cité, que depuis le matin elle ne pouvait faire son beurre. Le laquais récita alors naturellement le psaume, et le beurre se fit.
Dans le Finistère, dit-on, l'on ensorcelle encore le beurre. On croit aussi dans ce pays que si l'on offre du beurre à saint Hervé, les bestiaux qui ont fourni la crème n'ont rien à craindre des loups, parce que ce saint étant aveugle se faisait guider par un loup.


Le beurre des sorcières

Le diable donnait aux sorcières de Suède, outre autres animaux destinés à les servir, des chats qu'elles appelaient emporteurs, parce qu'elles les envoyaient voler dans le voisinage. Ces emporteurs, qui étaient très gourmands, profitaient de l'occasion pour se régaler aussi, et quelquefois ils s'emplissaient si fort le ventre qu'ils étaient obligés en chemin de rendre gorge. Leur vomissement se trouve habituellement dans les jardins potagers. Il a une couleur aurore, et s'appelle le beurre des sorcières.

Autres croyances :