Accueil > Les croyances commençant par E > La croyance en éon de l'étoile

La croyance relative à Éon de l'Étoile



Un prétendu fils de Dieu

Dans le XIIe siècle, un certain Éon de l'Étoile, gentilhomme breton, abusant de la manière dont on prononçait ces paroles: Per cum qui venturus est (on prononçait per Eon), prétendit qu'il était le Fils de Dieu qui doit venir juger les vivants et les morts, se donna pour tel, eut des adhérents qu'on appela Éoniens, et qui se mirent à piller les églises et les monastères.

Autres croyances :