Accueil > Les croyances commençant par G > La croyance en géant

La croyance relative à Géant



Les géants de la fable

Les géants de la fable avaient le regard farouche et effrayant, de longs cheveux, une grande barbe, des jambes et des pieds de serpent, et quelques-uns cent bras et cinquante têtes. Homère représente les Aloïdes, géants remarquables, comme étant d'une taille si prodigieuse, qu'à l'âge de 9 ans ils avaient neuf coudées de grosseur, trente-six de hauteur, et croissaient chaque année d'une coudée de circonférence et d'une aune de haut.


Les géants de l'arche

Les talmudistes assurent qu'il y avait des géants dans l'arche. Comme ils y tenaient beaucoup de place, on fut obligé, disent-ils, de faire sortir le rhinocéros, qui suivit l'arche à la nage.


Une géante au mariage de Charles-le-Bel

Aux noces de Charles-le-Bel, roi de France, on vit une femme de Zélande d'une taille extraordinaire, auprès de qui les hommes les plus hauts paraissaient des enfants. Elle était si forte, qu'elle enlevait de chaque main deux tonneaux de bière, et portait aisément huit hommes sur une poutre.


Les géants à travers les époques

Il est certain qu'il y a eu, de tout temps, des hommes d'une taille et d'une force au-dessus de l'ordinaire. On trouva au Mexique des os d'hommes trois fois aussi grands que nous, et, dit-on, dans l'île de Crète un cadavre de quarante-cinq pieds... Hector de Boèce dit avoir vu les restes d'un homme qui avait quatorze pieds.
Pour la force nous citerons Milon de Crotone, tant de fois vainqueur aux Jeux olympiques. Ce Suédois qui, sans armes, tua dix soldats armés. Ce Milanais qui portait un cheval chargé de blé. Ce Barsabas qui, du temps de Louis XIV, enlevait un cavalier avec son équipage et sa monture. Ces géants et ces Hercules qu'on montre tous les jours au public. Mais la différence qu'il y a entre eux et le reste des hommes est petite, si on compare leur taille réelle à la taille prodigieuse que les traditions donnent aux anciens géants.

Autres croyances :