Accueil > Les croyances commençant par P > La croyance en pygmée

La croyance relative à Pygmée



Un peuple fabuleux

Les Pygmées sont peuple fabuleux qu'on disait avoir existé en Thrace. C'étaient des hommes qui n'avaient qu'une coudée de haut. Leurs femmes accouchaient à 3 ans et étaient vieilles à 8. Leurs villes et leurs maisons n'étaient bâties que de coquilles d'œufs. A la campagne ils se retiraient dans des trous qu'ils faisaient sous terre. Ils coupaient leurs blés avec des cognées, comme s'il eût été il question d'abattre une forêt.


L'attaque d'Hercule par les Pygmées

Une armée de ces petits hommes attaqua Hercule, qui s'était endormi après la défaite du géant Antée, et prît pour le vaincre les mêmes précautions qu'on prendrait pour former un siège. Les deux ailes de cette petite armée fondent sur la main du héros. Et pendant que le corps de bataille s'attache à la gauche, et que les archers tiennent ses pieds assiégés, la reine, avec ses plus braves sujets, livre un assaut à la tête, Hercule se réveille, et riant du projet de cette fourmilière, les enveloppe tous dans sa peau de lion et les porte à Eurysthée.


Les pygmées conter les grues

Les Pygmées avaient guerre permanente contre les grues, qui tous les ans venaient de la Scythie les attaquer. Montés sur des perdrix, ou, selon d'autres, sur des chèvres et des béliers d'une taille proportionnée à la leur, ils s'armaient de toutes pièces pour aller combattre leurs ennemis.


Les pygmées de Bretagne

Près du château de Morlaix, en Bretagne, il existe, dit-on, de petits hommes d'un pied de haut, vivant sous terre, marchant et frappant sur des bassins. Ils étalent leur or et le font sécher au soleil. L'homme qui tend la main modestement reçoit deux poignées de ce métal. Celui qui vient avec un sac dans l'intention de le remplir, est éconduit et maltraité: leçon de modération qui tient à des temps reculés.

Autres croyances :