Accueil > Les croyances commençant par C > La croyance en cayol

La croyance relative à Cayol



L'apparition du spectre de Cayol

Cayol est un propriétaire à Marseille, mort au commencement du XIXe siècle. Un de ses fermiers lui apporta un jour douze cents francs, dont il promit la quittance pour le lendemain, parce qu'il était occupé. Le paysan ne revint qu'au bout de quelques jours. M. Cayol venait de mourir d'apoplexie. Son fils avait pris possession de ses biens, il refuse de croire au fait que, le paysan raconte, et réclame les douze cents francs en justice. Le paysan fut condamné à payer une seconde fois.
Mais la nuit qui suivit cette sentence, M. Cayol apparut à son fils bien éveillé, et lui reprocha sa conduite: « J'ai été payé, ajouta-t-il. Regarde derrière le miroir qui est sur la cheminée de ma chambre, tu y trouveras mon reçu. » Le jeune homme se lève tremblant, trouve la quittance de son père et se hâte de payer les frais qu'il avait faits au pauvre fermier, en reconnaissant ses torts.

Autres croyances :