Accueil > Les croyances commençant par V > La croyance en veneur

La croyance relative à Veneur



Le bruit mystérieux de la forêt de Fontainebleau

L'historien Mathieu raconte que le roi Henri IV, chassant dans la forêt de Fontainebleau, entendit, à une demi-heure de lui, des jappements de chiens, des cris et des cors de chasseurs; et qu'en un instant tout ce bruit, qui semblait fort éloigné, s'approcha à vingt pas de ses oreilles, tellement que le roi étonné, commanda au comte de Soissons de voir ce que c'était. Le comte s'avance. Un homme noir se présente dans l'épaisseur des broussailles, et disparaît en criant d'une voix terrible: « M'entendez-vous? »
Les paysans et les bergers des environs dirent que c'était un démon qu'ils appelaient le grand veneur de la forêt de Fontainebleau, et qui chassait souvent dans cette forêt. D'autres prétendaient que c'était la chasse de saint Hubert, chasse mystérieuse de fantômes d'hommes et de fantômes de chiens, qu'on entendait aussi en d'autres lieux. Quelques-uns, moins amis du merveilleux, disaient que ce n'était qu'un compère qui chassait impunément les bêtes du roi sous le masque protecteur d'un démon.


L'explication de ce phénomène étrange

Voici sans doute la vérité du fait: Il y avait à Paris, en 1596, deux gueux qui, dans leur oisiveté, s'étaient si bien exercés à contrefaire le son des cors de chasse et la voix des chiens, qu'à trente pas, on croyait entendre une meule et des piqueurs. On devait y être encore plus trompé dans des lieux où les rochers renvoient et multiplient les moindres cris.
Il y a toute apparence qu'on s'était servi de ces deux hommes pour l'aventure de la forêt de Fontainebleau, qui fut regardée comme l'apparition véritable d'un fantôme.

Autres croyances :