Accueil > Les croyances commençant par B > La croyance en basilic

La croyance relative à Basilic



Un petit serpent

Un basilic est un petit serpent, long d'un demi-mètre, qui n'a été connu que des anciens. Il avait deux ergots, une tête et une crête de coq, des ailes, une queue de serpent ordinaire, etc.
Les uns disent qu'il naît de l'œuf d'un coq couvé par un serpent ou par un crapaud. Boguet, dans ses Discours des sorciers, le fait produire de l'accouplement du crapaud et du coq, comme le mulet naît d'un âne et d'une jument.
C'est une opinion encore répandue dans les campagnes que les vieux coqs pondent un œuf duquel naît un serpent. Ce petit œuf imparfait n'est, comme on sait, que l'effet d'une maladie chez les poules, et l'absurdité de ce conte bleu n'a plus besoin d'être démontrée. Il est possible que les anciens, dans leurs expériences, aient pris des œufs de serpent pour des œufs de coq.


Le regard mortel du basilic

Quoi qu'il en soit, on croit que le basilic tue de ses regards. Et l'on cite je ne sais quel historien qui raconte qu'Alexandre-le-Grand, ayant mis le siège devant une ville d'Asie, un basilic se déclara pour les assiégés, se campa dans un trou des remparts, et lui tua jusqu'à deux cents soldats par jour. Une batterie de canons bien servie n'eût pas fait mieux.
« il est vrai, ajoute Salgues, que si le basilic peut nous donner la mort, nous pouvons lui rendre la pareille en lui présentant la surface polie d'un miroir. Les vapeurs empoisonnées qu'il lance de ses yeux iront frapper la glace et, par réflexion, lui renverront la mort qu'il voudra donner. C'est Aristote qui nous apprend cette particularité. »
Des savants ont regardé en face le serpent qu'on appelle aujourd'hui basilic, et qui n'a pas les accessoires dont les anciens l'ont embelli, et malgré tous les vieux contes, ils sont sortis bien portants de cette épreuve. Mais nous le répétons, le reptile auquel les modernes donnent le nom de basilic n'est sans doute pas le basilic des anciens, car il y a des races perdues.

Autres croyances :